Qu’est-ce que la Haute qualité environnementale ?

La Haute Qualité Environnementale (HQE) est un concept né au début des années 90. C’est une démarche qualité qui est menée lors de la construction d’un bâti ou lors d’une réhabilitation : son objectif est de limiter les impacts environnementaux.

Elle intègre ainsi toutes les étapes d’un projet : conception, construction, fonctionnement et déconstruction. Les maîtres d’ouvrages ont alors tous les outils en main pour intégrer la démarche.

Cette démarche répond à la nécessité de préserver les ressources naturelles, diminuer les émissions de CO2, améliorer le confort et la sécurité des usagers, maîtriser les consommations énergétiques, choisir des matériaux à faible impact environnemental.

Présentation

La HQE, Haute Qualité Environnementale, est devenue une marque commerciale déposée par l’association HQE, créée en 1996. Cette association a été reconnue d’utilité publique en 2004. Elle a déposé une certification « NF Ouvrage Démarche HQE ». Cette certification a été inspirée du label Haute Performance Énergétique.

Cette démarche comprend 14 cibles qui concernent les thèmes suivants : l’écoconstruction, l’éco-gestion, le confort, la santé. Afin de respecter cette démarche, et obtenir ce label, il est nécessaire pour le bâtiment d’atteindre les 14 cibles inscrites dans un référentiel qui sont des critères d’évaluation. Si le bâtiment atteint 7 cibles il a le niveau de base, 11 cibles il obtient un niveau ‘performant’ et 14 cibles un niveau ‘très performant’.

Les certifications HQE

Les certifications ont été mises en place de par une convention avec l’AFNOR en 2004. Certivea est devenu alors l’organisme mandaté par l’AFNOR et l’association HQE qui délivre les labels (évaluations et certifications). Ainsi, en 2005 a été lancé la certification ‘NF HQE Bâtiments tertiaires.

Cette certification NF HQE Bâtiments tertiaires, neuf ou rénovation, permet de faire la distinction des bâtiments neufs ou en rénovation qui possèdent des performances énergétiques et environnementales. Elle permet aux maîtres d’ouvrages de faire reconnaître leur engagement de qualité environnementale. Le confort et la santé des usagers de ces lieux sont donc améliorés.

Cette certification concerne les locaux professionnels, établissements scolaires, laboratoires,… Cette démarche qui n’est pas obligatoire mais mise en application par les constructeurs de bâtiments, permet un bâtiment beaucoup plus confortable, plus écologique et plus économique. Ainsi, il est important de bien choisir les matériaux qui seront utilisés lors des travaux.

Les critères se traduisent par exemple par :

  • une gestion de la collecte des eaux pluviales,
  • des coûts de construction réduits,
  • un isolant performant,
  • un chantier à faible nuisance sonore,
  • une maîtrise de la ventilation,
  • un confort acoustique et bien d’autres encore.

En 2006, est mise en place la certification NF HQE ‘Maison Individuelle’, en 2008 NF HQE ‘Bâtiments de santé’, en 2009 ‘Maison Rénovée’, en 2014 ‘Infrastructures’, en 2015 ‘NF HQE Habitat’ afin de certifier à l’acheteur une haute performance énergétique. Depuis octobre 2016, l’association a lancé le référentiel ‘bâtiment durable’ incluant une performance économique, une qualité de vie et le respect de l’environnement avec 4 niveaux d’évaluation.

Certains centres de formations en France proposent pour les professionnels des formations agréées HQE.