Le crédit d’impôt économie d’énergie

Le crédit d’impôt économie d’énergie a été mis en place pour accompagner ceux qui adhèrent à une transition énergétique plus économique et respectueuse de l’environnement. Il concerne les budgets alloués à l’achat de certains équipements, et appareils qui fournissent de l’énergie et à leur installation par des entreprises qui établissent des factures.

Pour que ce crédit d’impôt soit effectif, il faut que les équipements acquis soient éligibles et qu’ils répondent à des critères de performance.

Les équipements concernés en fonction des critères de performance

Ces équipements ci-dessous sont susceptibles de faire l’objet d’une sélection pour le crédit d’impôt en économie d’énergie, au cas où ils répondent à tous les critères de performances demandés. Il s’agit :

  • De la pompe à chaleur (pompe à chaleur air/air non concernée) pour le chauffage à l’intérieur de l’habitation et pour l’eau chaude sanitaire ;
  • Des équipements pour isoler le logement à travers des parois vitrées ou opaques ;
  • Les appareils pour réguler le chauffage ;
  • Les chaudières micro-cogénération gaz ;
  • Les équipements fonctionnant avec les énergies renouvelables ;
  • Les équipements pour connecter les réseaux pour le chauffage avec les énergies renouvelables et les dispositifs de cogénération ;
  • Les chaudières à haute performance ;
  • Les appareils pour individualiser les frais de chauffage et d’eau chaude sanitaire en copropriété.

D’autres équipements non cités sont susceptibles d’être concernées par ce crédit d’impôt.  Il faut se référer au code général des impôts pour avoir une liste exhaustive.

Les objectifs du crédit d’impôt économie d’énergie

Ce crédit d’impôt a été mis en place pour atteindre plusieurs objectifs. Il a été mis en place pour pousser les particuliers à faire des travaux qui visent nettement à améliorer les économies d’énergie. C’est aussi un moyen de soutenir le développement durable tout en utilisant les dernières technologies performantes et non polluantes.

Avec ce crédit d’impôt sur l’économie énergétique les équipements énergétiques de dernière génération qui sont en plus écologiques sont mis en avant afin de contribuer à l’atteinte des objectifs concernant les énergies renouvelables et les économies d’énergie à grande échelle au niveau national.

En effet, d’ici 2050 la plupart des pays ont décidé de réduire les consommations énergétiques fossiles, et de se tourner vers des sources d’énergie renouvelable pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Ce qui permettra de prendre soin par la même occasion de la planète qui est fortement polluée.

A qui s’adresse le crédit d’impôt sur l’économie d’énergie ?

Seuls les contribuables qui vivent en France peuvent prétendre au crédit d’impôt économie d’énergie sur les différentes dépenses énergétiques, afin d’améliorer la qualité de leur habitation sur le plan environnemental.

Ils peuvent être des propriétaires, des locataires ou des occupants qui sont logés gratuitement. L’essentiel est que ce logement soit leur habitation principale.  Si vous décidez de déménager, il ne faut surtout pas effectuer ces dépenses, parce que dans ce cas vous n’avez plus droit au crédit d’impôt économie d’énergie. Il vous finance à hauteur de 30 % sur les dépenses éligibles pour une transition énergétique écologique et durable.