Concevoir des bâtiments en bottes de paille

Si vous voulez construire un bâtiment (une maison par exemple) écologique et pas cher, pensez à utiliser du plâtre et des bottes de paille comme matériaux de base. Ci-dessous sont listées quelques astuces pour vous permettre de concevoir un bâtiment en bottes de paille afin qu’il soit à la fois solide et bien isolé thermiquement.

La réalisation du plan

Réalisez un diagramme en indiquant les emplacements de la cuisine, des toilettes, des canalisations d’eau et la disposition des pièces.

Pour ce qui est des murs extérieurs, chacun d’eux doit avoir une longueur proportionnelle à celle d’une botte de paille ; cette méthode vous empêchera notamment de gaspiller des matériaux.

Le choix du matériau pour la fabrication de l’assise du bâtiment

Pour cela, vous pouvez par exemple installer une fondation en bois avec une double épaisseur de poutres, couler une dalle en béton ou disposer des poutres soutenues par des colonnes et des solives. Pensez à vous renseigner auprès des autorités de réglementation de construction de bâtiments, ceci afin de prendre connaissance des dimensions minimales requises.

La mise en place des assises du bâtiment

Celles-ci doivent être parfaitement horizontales et installées sous la ligne de sol. Une fois de plus, il faudra vous renseigner pour connaitre la liste des matériaux recommandés et les dimensions minimales requises pour la construction des murs extérieurs.

Les canalisations de gaz et d’eau et les câbles électriques doivent quant à eux être installés sous le plancher ou dans les murs.

La construction d’une structure en métal ou en bois

Ladite structure doit être conçue de manière à pouvoir transférer toute la charge du toit sur les fondations ; pour cela, elle doit être très robuste. L’utilisation d’entretoises en bois s’est avérée être une bonne solution pour réaliser cela.

L’installation du toit

En installant le toit en premier, vous conserverez tous vos matériaux de construction au sec ; de cette façon, les bottes de paille seront à l’abri des intempéries.

Le montage des murs à l’aide des bottes de paille

Assurez-vous qu’il s’agisse bien de paille et non du foin ; le taux d’humidité des pailles doit être inférieur à 20% jusqu’à ce qu’elles soient recouvertes de plâtre (de cette façon, les murs seront à l’abri de la moisissure).

En ce qui concerne le montage des murs, il est conseillé d’aligner les bottes à l’aide de rameaux de saule et de tiges d’arrimage de 3 cm de diamètre (les tiges doivent avoir au préalable été fixées dans la structure de fondation en bois ou enfoncées dans la dalle de fondation en béton). Pensez à solidariser 2 à 2 (à l’aide de tiges de saule) les bottes qui sont situées au même niveau.

La mise en place du plâtre sur les murs

Pour recouvrir et protéger la paille, choisissez un plâtre bon marché en fonction du climat qui règne dans votre localité. Servez-vous de vos mains ou d’outils de plâtrier pour obtenir un effet rustique et de belles finitions. Assurez-vous que toute la paille a bien été recouverte de plâtre.

L’installation des fenêtres et des portes

Prévoyez des ouvertures avec des linteaux pour accueillir ces différents éléments. N’oubliez pas d’utiliser des tiges de bois pour fixer fermement les cadres des fenêtres et des portes.

L’application d’une peinture perméable à l’air

Ce type de peinture s’applique comme une peinture traditionnelle ; choisissez un produit sans matériaux toxiques, solvants à base de pétrole et résines artificielles.

Assurez-vous que les murs soient parfaitement secs et propres avant d’appliquer la peinture.